Philippe Goffin : « On est bien conscient que ce n'est pas une situation très agréable pour nos ressortissants pour le moment. Je dirais que c'est un mal nécessaire. Une quarantaine est prévue par les autorités espagnoles jusqu'au 9 mars pour l'instant ».

Merci de partager cette information