Philippe Goffin commente la désignation de Sabine Laruelle et Patrick Dewael et évoque ensuite le rapatriement des enfants de djihadistes qui sont dans des camps en Syrie : "Nous sommes clairement opposés pour le moment au retour des mères. Mais nous souhaitons que les enfants, qui sont les victimes du comportement de leurs mères, puissent revenir ici. Je suis allé moi-même dans un camp en Jordanie, je peux vous dire que c'est déjà épouvantable".

Philippe Goffin le dit très clairement: "Je ne comprends pas que les mères ne permettent pas à leurs enfants de retrouver des conditions de vie décentes chez nous. Elles sont allées là volontairement, sur un terrain terroriste".

Le ministre poursuit : "Je pense que quand on est parents, on peut aussi veiller au bien-être de ses propres enfants. Et la plupart de ces mères sont de toute façon condamnées ici, par défaut, à des peines de 5 ans de prison. Donc elles seront séparées de leurs enfants".

Merci de partager cette information