Israël: Philippe Goffin calme le jeu