Philippe et Baudouin à l’ONU, même combat au nom des enfants, à 30 ans d’intervalle