Edito: rapatrier 42 enfants belges de Syrie, un effet d’annonce de plus ?