Travail d'intérêt général

Depuis plusieurs années la commune de Crisnée accueille des personnes condamnées à une peine de travail qui consiste à exécuter une activité déterminée au service de la société. Pour augmenter le nombre d’heures de travail prestées, la commune de Crisnée permet désormais d’effectuer ces heures le week-end en la présence d’un agent communal.    La peine de travail est exprimée en heures et peut, en principe, s’élever à 20 heures minimum et à 300 heures maximum. Elle doit être exécutée dans les 12 mois qui suivent la condamnation ou la médiation pénale.   La peine de travail ne peut être exécutée qu'auprès des services publics de l'Etat, des communes, des provinces, des communautés ou des régions, ou auprès d'associations sans but lucratif ou de fondations à but social, scientifique ou culturel.   La commune de Crisnée a rejoint l’asbl La Noria qui travaille en partenariat avec la maison de justice de Liège. Crisnée bouge...

Merci de partager cette information