• Philippe Goffin participe au Conseil des Droits de l'Homme à Genève ce 24 février 2020

Ce lundi 24 février 2020, je me suis rendu à Genève dans le cadre de l’ouverture de la 43e session annuelle du Conseil des Droits de l’Homme (ONU) où il était notamment question du désarmement, des migrations et de la torture.

Le saviez-vous ?

La table, composée des représentants de haut niveau des organismes et des fonds des Nations Unies, se réunissait pour discuter des moyens de faire progresser l'intégration des droits de l'enfant au sein du système des Nations unies grâce à une approche fondée sur les droits de l'enfant.

Cette approche implique le droit de chaque enfant à tous les droits de l'homme et libertés fondamentales en vertu du droit international des droits de l'homme, habilitant les enfants à revendiquer leurs droits et aidant les États à s'acquitter de leurs obligations et à être responsables de la réalisation des droits de l’enfant.

Des discussions qui avaient pour but les résultats suivants :

  • meilleure compréhension générale des droits de l’enfant et de l’intégration des droits de l’enfant dans le système des Nations unies ;
  • engagement renouvelé de promouvoir et d'appliquer une approche fondée sur les droits de l'enfant dans l'ensemble du système des Nations unies ;
  • renforcement de la coordination et de la collaboration entre les entités des Nations unies et les trois principaux piliers des Nations unies - droits de l'homme, développement et paix et sécurité.

Durant cette journée, plusieurs rencontres bilatérales ont eu lieu ce qui m’a permis de rencontrer plusieurs personnes comme par exemple le ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryad Al Maliki ou encore la Haute commissaire aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet.

Merci de partager cette information