Les ministres Goffin et Clarinval prennent des mesures pour le personnel de la Défense

Dans les années à venir, la Défense sera confrontée à des défis majeurs dans le domaine du personnel. Pour relever ces défis, Philippe Goffin, ministre de la Défense et David Clarinval, ministre de la Fonction publique, prennent quatre nouvelles mesures.

La Défense est confrontée à trois phénomènes liés dans le domaine du personnel : le départ massif à la retraite de plus d’un tiers du personnel d’ici 2025, le défi des conséquences d’un recrutement trop faible par le passé et l’accroissement des départs en cours de carrière.

C'est pourquoi une série de mesures ont été prises et seront implémentées au cours du dernier trimestre 2020. Ces mesures sont avant tout une amélioration et une optimisation des règles existantes.

Pour les jeunes qui n’ont pas encore rejoint la Défense, il s'agit surtout de rendre celle-ci plus attrayante ; pour les personnes qui sont déjà à la Défense, il s’agit de réduire les départs prématurés notamment à cause de la rémunération.

Les initiatives suivantes, prises par le ministre de la Fonction publique David Clarinval et le ministre de la Défense Philippe Goffin, constituent une première étape dans le réinvestissement dans le capital humain de la Défense :

  1. Une augmentation des traitements pour les prestations effectuées par les militaires du cadre de réserve ;
  2. Un alignement des remboursements pour les repas et dépenses durant les missions temporaires à l'étranger sur ceux qui sont en vigueur pour le personnel du Service public fédéral Affaires étrangères ;
  3. L’alignement du système d’indemnisation pour les militaires en service permanent à l’étranger sur le régime d’indemnisation similaire applicable au personnel du Service public fédéral Affaires étrangères ;
  4. L’octroi d’une allocation pour les militaires maîtrisant la langue anglaise, la connaissance de celle-ci étant intrinsèquement liée à la formation du personnel et à la mise en œuvre de celui-ci dans un cadre opérationnel.           

« Ces nouvelles initiatives montrent l’importance que j’accorde à un traitement équitable du personnel de la Défense par rapport aux autres fonctionnaires. Pour être moderne et efficace, la fonction publique doit rester attractive » expliquent le vice-Premier ministre et ministre de la Fonction publique David Clarinval.

En tant que ministre de la Défense, le ministre Philippe Goffin se réjouit qu’une étape importante est franchie sur le plan du réinvestissement dans le capital humain de la Défense.

Merci de partager cette information