La Force Aérienne belge reprend la surveillance de l’espace aérien du Benelux

Depuis ce 14 mai 2020, la Force Aérienne belge reprend la surveillance de l’espace aérien du Benelux à la Force Aérienne néerlandaise. Une mission que les deux forces aériennes se partagent alternativement.

Ces huit derniers mois, ce sont les Pays-Bas qui l’ont assurée. Concrètement, cela signifie que deux F-16 sont prêts à décoller en permanence, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, dans l’une des quatre bases équipées de F-16 des deux pays.

Cette fois, c’est à Florennes que seront stationnés les avions pour cette Quick Reaction Alert. En quelques minutes à peine, les pilotes sont prêts à décoller et à effectuer une interception, guidés par les centres radar jusqu’à l’avion suspect.

Pour contrôler la sécurité aérienne, pour éviter toute intrusion indésirable dans l’espace aérien, les F-16 sont autorisés à franchir le mur du son.

En 2018, des F-16 belges de Florennes ont intercepté un bombardier nucléaire supersonique russe sans plan de vol connu au-dessus de la Mer du Nord.

Merci de partager cette information