• Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.
  • Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.
  • Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.
  • Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.
  • Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.
  • Le ministre Goffin en visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Une première historique.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin (MR), a entamé ce lundi une série d'échanges par visioconférence avec les 118 postes diplomatiques belges à l’étranger. Triple objectif pour le Ministre : « Cela me permet d’avoir un contact direct avec les chefs de poste. Ils peuvent ainsi me faire part de la situation particulière dans leur juridiction. Un pays n’est en effet pas l’autre. Cela permet aussi d’avoir une idée plus précise de ce qui se passe en ce moment avec cette crise sanitaire mondiale. Enfin, j’ai l’occasion de les remercier tous, ainsi que leurs équipes, pour le dévouement dont ils font preuve depuis plusieurs semaines avec l’organisation des rapatriements et l’aide apportée à de très nombreux Belges. Les diplomates ont un grand sens de l’état et s’investissent totalement pour rendre service aux Belges à l’étranger ».

Une prise de contact qui se fait en 6 étapes. Le ministre Goffin s’est en effet entretenu avec tous les chefs de poste (ambassadeurs et consuls généraux) de la zone Asie-Océanie et de la zone Afrique du Nord- Moyen Orient ce matin. Ce lundi à 18h00, contact a été pris avec les chefs de poste pour l’Amérique (Nord et Sud). Des contacts avec les diplomates d’Europe et d’Afrique subsaharienne se tiendront demain et mercredi.

Une initiative « positive » amenée à se répéter

Une initiative ressentie de manière très positive par les personnes en poste. « C’était vraiment important que nous puissions établir un contact direct entre le ministre et les diplomates. Le ministre aurait en effet dû rencontrer l’ensemble de la diplomatie belge mi-mars lors des Journées diplomatiques mais nous avons été contraints de les reporter pour cause de coronavirus » précise Bernard Quintin, Chef de cabinet et diplomate.
 
Le ministre informe également que cette initiative sera amenée à se répéter. « J’ai constaté l’intérêt et l’enthousiasme qu’a suscité cette initiative. La période que nous traversons est très particulière. Un peu irréelle. Pour nos diplomates qui sont sur le pont 24h/24 7jour/7, c’est encore plus particulier car ils sont loin de la Belgique et n’ont pas toujours les mêmes informations et la vision globale que nous pouvons avoir de la situation à Bruxelles. Les échanges d’aujourd’hui, entre eux et moi, mais aussi entre eux, sur ce qu’ils vivent, m’a définitivement convaincu de répéter cet exercice très souvent. Y compris après la crise ».

Merci de partager cette information