Comment les fonctionnaires des Affaires étrangères belges ont-ils vécu la crise du Covid ? Le ministre Philippe Goffin a sondé nos postes diplomatiques ainsi que les fonctionnaires, ici, en Belgique. Les enseignements sont nombreux.

Les Affaires étrangères ont été en première ligne lors de la gestion de la crise du Covid-19. Raison pour laquelle le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin, a souhaité savoir comment le personnel des Affaires étrangères avait vécu cette crise. A sa demande, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des fonctionnaires mi-juin. Les résultats sont connus depuis ce vendredi 11 septembre 2020.

Les questions portaient tant sur la communication interne, le bien-être, les conditions de travail, les instructions, les outils mis à disposition, le travail avec les autorités locales, …

Points positifs

Les points positifs suivants sont relevés par le ministre Philippe Goffin :

  • Le bien-être des employés s’est avéré garanti. Le télétravail qui est devenu la règle a été très apprécié. 90%. Des représentant sont  satisfaits de la communication interne. 79% des répondants disent que les instructions de l’administration étaient très bonnes ou bonnes.
  • La satisfaction est grande également pour l’accompagnement du supérieur hiérarchique tant en termes de soutien psychosocial et d'encouragement au télétravail.

Points d’amélioration

  • Les répondants ont signalé qu’une meilleure préparation et information pour les personnes qui sont  aux centres d'appels ou aux centres de crise était nécessaire. Le télétravail qui s’est très vite imposé a amené des problèmes de gestion et de support informatique. Si le télétravail a été apprécié, il a été pour certains source d’isolement.
  • Nous avons également constaté que l’organigramme et les procédures de crise n’étaient pas assez précises.
  • Il y a un clair souhait des fonctionnaires pour que le site TravellersOnline soit amélioré et davantage interactif. Le souhait est identique pour l’utilisation des médias sociaux.
  • Nos postes à l’étranger (111 ont répondu sur 114) soulignent également qu’il est important d’avoir une réelle coordination européenne en termes de vols d’évacuation.

Et la suite ?

Certains points soulevés par les répondants sont d’ores et déjà repris dans le plan d’action du Ministère des Affaires validé dans le cadre de cette rentrée. Certains points n’y figurent pas mais seront analysés. Le Ministre insiste en effet sur l’importance de tirer les bonnes et les mauvaises leçons de cette crise.

Merci de partager cette information