Philippe Goffin rend hommage aux casques bleus et au rôle clé des femmes dans le maintien de la paix

Philippe Goffin rend hommage aux casques bleus et au rôle clé des femmes dans le maintien de la paix

| Affaires étrangères

C’est aujourd’hui la Journée internationale des Casques bleus. Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense Philippe Goffin souhaite rendre un hommage appuyé aux plus de 95.000 hommes et femmes, qui servent avec dévouement sous le drapeau de l’ONU dans les treize opérations de maintien de la paix déployées à travers le monde.

Le ministre salue la mémoire de plus de 3.900 Casques bleus qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur mission depuis 1948, dont 102 hommes et femmes en 2019.

Cette année, les Casques bleus sont confrontés à des défis et menaces sans précédent, et comme la plupart d’entre nous à travers le monde, ils doivent faire face à la pandémie de COVID-19 et protéger les populations civiles dans les pays où ils sont déployés. Malgré les risques que pose l’épidémie, ils continuent d’accomplir leur mission avec courage et abnégation, en soutien des gouvernements et des populations locales.

Philippe Goffin tient à rappeler l’engagement pris par l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, dont la Belgique, à poursuivre le déploiement de leurs contingents dans les missions onusiennes pendant la crise COVID-19.

La Journée internationale 2020 met en lumière le rôle des femmes sous le thème « Les femmes dans le maintien de la paix : une clef pour la paix » afin de célébrer le 20e anniversaire de l’adoption de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité.

Pour Philippe Goffin « les femmes Casques bleus apportent une contribution inestimable au maintien de la paix. Elles permettent d’améliorer l’efficacité des missions, ont un plus grand accès aux communautés locales, en particulier aux femmes et aux filles, et permettent de cette façon une meilleure promotion des droits humains et de la protection des civils ». Selon le ministre, « les femmes casques bleus encouragent aussi une participation significative des femmes aux processus de paix et de décision politique ce qui, au final, produit des accords de paix plus inclusifs, plus solides et plus durables ».

Dans le cadre de son mandat au Conseil de sécurité des Nations Unies en 2019-2020 et de son Plan d’Action National « Femmes, Paix, Sécurité », la Belgique accorde une attention particulière au « mainstreaming » de la dimension genre dans le travail du Conseil de sécurité et dans ses décisions, en particulier les mandats des opérations de maintien de la paix.

La Belgique déploie près d’une centaine de militaires au Mali dans le cadre de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) et au sein de la European Union Training Mission (EUTM-Mali).

La composante Terre poursuit ses entraînements et reprend ses formations

La composante Terre poursuit ses entraînements et reprend ses formations

| Défense

Davantage d'informations :

Informations coronavirus

Des mesures sont prises dans le monde entier en vue de freiner la propagation du coronavirus et d’enrayer la pandémie. Le virus se propage à l’échelle mondiale et peut dès lors avoir un impact sur vos déplacements et voyages. Ces déplacements et voyages ne contribuent pas à lutter contre la diffusion du virus. Un nombre croissant de pays adoptent des mesures de quarantaine ou ferment leurs frontières de sorte que le franchissement de celles-ci ne peut plus être garanti. Le risque de blocage pour les citoyens belges est devenu tellement élevé que tous les voyages à l'étranger sont déconseillés.

Il est recommandé à toute personne qui se trouve actuellement à l’étranger de suivre scrupuleusement les instructions des autorités locales.

Les personnes qui séjournent pour une courte période à l’étranger, telles que les touristes ou les étudiants, sont invitées à considérer un éventuel retour anticipé ou, à défaut, être disposées à courir le risque de rester plus longtemps que prévu sur leur lieu de destination. Le logement, les finances, la famille, les assurances, la condition médicale et les soins de santé sont des éléments à prendre en considération. Si vous optez pour un retour, prenez contact en premier lieu avec votre tour-operator, votre organisme de voyage ou compagnie aérienne.

Les personnes qui résident de façon permanente à l’étranger doivent elles-mêmes estimer si le fait de rester sur place constitue la meilleure option.

Tenez compte du fait que de moins en moins de vols sont opérés et qu’il sera de plus en plus difficile de rentrer.

Si vous constatez que les frontières du pays dans lequel vous séjournez sont effectivement fermées et que même les voyages pour rentrer chez vous ne sont plus possibles, nous ne pouvons que vous conseiller de rester où vous êtes. Assurez-vous d’avoir un logement et essayez via des contacts en Belgique d’assurer votre assistance, notamment avec votre banque ou des bureaux de change (Western Union), votre médecin (médicaments), vos familles et amis. Dans les circonstances actuelles, qui sont sans précédent, les moyens d’action des Ambassades belges sont limités.​

En cas d’urgence, nos Ambassades, Consulats ainsi que le call center à Bruxelles sont prêts à assister les compatriotes belges à l’étranger, mais il importe aussi que les citoyens prennent leurs responsabilités et suivent de près les instructions des autorités locales.

Les avis de voyage sont continuellement mis à jour par pays en fonction de l'évolution de la situation. Chacun est invité à les consulter régulièrement.

#BelgenVoorElkaar #BelgesSolidaires #BelgierFürEinander

Groupe Facebook #BelgenVoorElkaar #BelgesSolidaires #BelgierFürEinander

Le coronavirus COVID-19 constitue un réel défi pour chacun d’entre nous. Suite aux mesures prises pour lutter contre ce virus, de nombreux Belges se retrouvent bloqués à l’étranger. Il n’y a qu’en travaillant tous ensemble main dans la main que nous pourrons traverser cette période difficile. En Belgique, de nombreuses initiatives d’entraide voient le jour.

Grâce à ce groupe Facebook, nous souhaitons mettre en contact les Belges à l’étranger. Formulez vos propositions concrètes et créatives sur cette plateforme afin d’aider les Belges bloqués à l’étranger. Ce faisant, respectez bien les directives locales prises pour lutter contre la propagation du COVID-19. La santé doit rester la première des préoccupations. Ensemble, nous pouvons y arriver !

Rejoindre le groupe Facebook